Microsoft lance l’initiative 4Afrika

LkD Nouvelles Leave a Comment

4Afrika …le concept

image  Microsoft Corporation a présenté aujourd’hui l’Initiative Microsoft 4Afrika, une nouvelle réalisation qui va permettre à l’entreprise de contribuer activement à l’essor économique de l’Afrique pour améliorer sa compétitivité sur les marchés mondiaux. L’objectif de cette initiative de la part du géant de Redmond, est bien résumé par ces 3 points :

  1. favoriser l’accessibilité aux technologies: l’adoption des dispositifs intelligent dans la culture Tech africaine (placer des dizaines de millions de Smartphones ou tablettes entre les mains de la jeunesse africaine)
  2. soutenir le lancement de PME et autres start-ups en Afrique en accompagnant un million de start-ups Africaine sur le Net; et aider 100 000 jeunes diplômés africains à développer leurs compétences technologiques et entrepreneuriales pour favoriser leur insertion professionnelle et en aidant 75 % d’entre eux à trouver un emploi.
  3. soutenir l’innovation sur le continent: favoriser le développement d’applications “made in Afrika, by Africans and for African’s needs”

Selon Fernando de Sousa, Directeur général de “Initiative Microsoft 4Afrika”: « Le monde a reconnu les promesses de l’Afrique et Microsoft désire investir dans ces promesses. Notre but est de permettre aux jeunes, aux entrepreneurs, aux développeurs, aux chefs d’entreprise et aux dirigeants de la société civile  de concrétiser leurs bonnes idées pour aider leur communauté, leur pays, le continent, et même au-delà » . « L’Initiative Microsoft 4Afrika se fonde sur un double crédo: la technologie a le potentiel de changer l’Afrique, et  l’Afrique a le potentiel de changer la technologie pour le monde. »   Le Président de Microsoft International, le français Jena Philippe Courtois, souligne: ” Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour investir en Afrique. Cet accès à la technologie, particulièrement aux services Cloud et aux terminaux intelligents, pourra servir et servira d’accélérateur à la compétitivité africaine. Le lancement de Windows 8 et bien d’autres nouveaux produits au cours des prochains mois représente une nouvelle ère pour Microsoft Corporation, qui, nous en sommes certains, va redéfinir l’industrie de l’informatique sur le plan mondial. Ces nouveaux investissements sous la bannière 4Afrika vont contribuer à définir la nouvelle ère de notre société en Afrique.”  

Concrètement…ca donne quoi, actuellement?

Le projet vient d’être lancé, mais déjà de nombreuses actions concrètes sont visibles!!

En terme d’innovations…..L’AppFactory (basé en Afrique du sud et Egypte)

AppFactory (Afrique du Sud et Égypte): Microsoft a engagé 30 étudiants internes pour travailler dans son AppFactory –il s’agit d’un centre qui reçoit les requêtes du public pour des applications Windows 8 et Windows Phone, spécifique à l’Afrique. En utilisant le phénomène de « crowdsourcing » selon lequel le public soumet ses idées, Microsoft organise ensuite un vote et alloue des ressources aux idées les plus populaires pour que les applications soient créées et lancées sur le Windows Store. Bonne nouvelles, les équipes de l’AppFactory ont déjà créé 73 applis pour Windows et 39 applis pour Windows Phone; à pleine capacité, les équipes doivent ajouter environ 90 nouvelles applis par mois à la Boutique Windows.  

Accessibilité (Au Kenya)

Pour augmenter l’accès à la technologie, Microsoft a aussi annoncé le déploiement d’un projet pilote en collaboration avec le Ministère de l’Information et des Communications du Kenya et le fournisseur de services Internet kenyan, Indigo Telecom Ltd, pour fournir une bande passante élevée, sans fil, et à un prix abordable. Ceci permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le commerce, l’éducation, les services de santé, et les prestations des services publics dans tout le Kenya. Le nom de ce déploiement est  « Mawingu » le mot swahili pour nuage. C’est le premier déploiement de  stations de base à énergie solaire avec les “espaces vides” entre les zones de couverture des stations de télévision, une technologie partiellement développée par Microsoft Research. Ce projet doit fournir un  accès Internet à haut débit dans des régions qui n’ont même pas l’électricité. Au cours des mois prochains, Microsoft doit mettre en place des pilotes similaires en Afrique orientale et australe pour explorer davantage la faisabilité commerciale des technologies de l’espace vide. Ces pilotes devraient encourager d’autres pays africains à accélérer la mise en place d’un cadre législatif  permettant à ces technologies de l’espace vide de tenir les promesses d’accès universel sur le continent africain (voir communiqué, blog et vidéo.)

Booster l’entreprenariat et l’émergence de PME (En Afrique du Sud et au Maroc)

Pour aider les PME africaines, Microsoft a annoncé le lancement d’un nouveau centre en ligne qui permettra aux PME africaines d’accéder gratuitement aux produits nécessaires ainsi qu’aux services  de Microsoft et d’autres partenaires. Ce centre va rassembler les services disponibles qui peuvent les aider à étendre leurs activités au niveau local, trouver de nouvelles débouchés à l’extérieur de leur rayon d’action immédiat, et accroitre leur compétitivité. L’ «offre de bienvenue » de Microsoft sera un enregistrement de domaine gratuit pour un an et des outils gratuits à ceux qui désirent se munir d’une présence professionnelle sur le Web. Ce centre en ligne sera d’abord disponible au Maroc et en Afrique du Sud et s’étendra à d’autres marchés au fur et à mesure.  

Pour toute l’Afrique…des formations

Pour accélérer le renforcement des capacités et le développement des compétences, Microsoft a créé l’Afrika Academy, une plateforme pour l’éducation tirant parti d’outils d’apprentissage en ligne et hors ligne pour aider les Africains à développer leurs compétences techniques et commerciales pour accroitre l’entrepreneuriat et l’insertion professionnelle. La formation de l’Afrika Academy sera disponible à partir du mois de mars, gratuitement, aux récents diplômés, dirigeants politiques, et la communauté des partenaires Microsoft. Une des premières sessions de formation hors ligne doit se tenir dans les prochains mois avec des partenaires gérés par Microsoft en Côte d’Ivoire; elle sera axée sur le renforcement des compétences professionnelles et techniques de nos partenaires en Afrique de l’Ouest francophone.  

Formation des utilisateur du couple Nokia/Windows Phone (Kenya et Nigéria):

Microsoft a signé des accords avec Safaricom au Kenya et BhartiAirtel au Nigeria pour accélérer l’adoption au niveau local des Windows Phones  Nokia Lumia510 et Nokia Lumia62. Dans ces marchés, plus de 90pourcent des téléphones vendus sont des « feature phones », sortes de super mobiles à mi-chemin entre le téléphone classique et le Smartphone. Ces accords permettent donc à Microsoft de financer la formation en boutique pour les consommateurs qui achètent les modèles Nokia Lumia et comprennent mieux le fonctionnement du plan de données et ses bénéfices; donc, Microsoft contribue à rendre les Smartphones mieux compris et donc plus attractifs.  

Lancement

Des évènements simultanés marquant le lancement de cette nouvelle ère en Afrique se sont tenu aujourd’hui dans 5  ville du continent: le Caire en Égypte, Abidjan en Côte d’Ivoire, Lagos au Nigeria,  Nairobi au Kenya, et Johannesburg en Afrique du Sud. Dans tous ces endroits, hormis au Caire, Microsoft prévoit aussi organiser des ateliers orientés développeurs afin de faciliter et accélérer le développement de nouvelles applications Windows/Windows Phone novatrices  pour l’Afrique et par les Africains.   En voila une vraie initiative, avec du concret, et non pas juste un projet avec de gros mot!! Bravo à Microsoft! Sinon qu’en pensez vous? Déja il faut que la place du Togo aussi soient présente n’est ce pas? alors n’hesitez pas! Activez vous! Source: microsoft.com/4Afrika, zdnet,google

Leave a Reply